Publié le Laisser un commentaire

Hand spinner en noeud 

L’objet incontournable des cours d’école en ce moment : le spinner !

On n’y échappe pas lorsque l’on a des enfants à la maison. Mon fils de 13 ans ne déroge pas à la règle, il est l’heureux possesseur de 2 modèles de spinner achetés dans le commerce. Mais je n’ai pas pu résister à la tentation d’en réaliser quelques modèles « maison ».

Évidemment, il fallait des roulements. Une paire de rollers trop petits qui traînent dans la buanderie ont faits l’affaire. Après une tentative en pâte fimo plutôt originale, et un modèle en bois plus équilibré, le craquage est arrivé : si j’en faisais un à base de nœud décoratif ?

Il ne servira pas à faire de la compétition à la récré, ne dépassant pas les 20 secondes 😕. Mais pour le fun, il fallait bien se la tenter, non?

C’est chose faite:


Sur la base d’un nœud d’étoile à un brin, quelques perles métalliques, le résultat est plutôt sympa !

Pour les curieux, un aperçu des autres modèles, qui ont le mérite d’exister :

Publié le 3 commentaires

Gel pack fait maison

Bien pratique d’avoir toujours au congélateur une ou deux poches de gel pour soulager les coups, un mal de tête ou une tendinite.

Je ne vais pas vous faire un long discours sur les vertus de l’application du froid, mais vous donner une recette pour faire des poches de gel, plus pratiques que les glaçons, ou sac de petits pois surgelés. Un vrai gelpack!

Pas besoin d’un équipement sophistiqué, et 3 ingrédients suffisent, du coup, rapide, facile et pas cher!

Ce qu’il vous faut :

Pour une poche d’environ 20 cm x 25 cm

  • Une casserole
  • Une maryse, mais spatule, cuillère, ou fouet peuvent faire l’affaire aussi
  • 2 sacs de congélation contenance d’un litre, de préférence avec zip
  • Un bol

gelpack01

Les ingrédients :

Vous avez certainement ça à la maison!

  • 500 ml d’eau
  • 90 grammes de sel
  • 50 grammes de fécule type maïzena

img_1011

Réalisation :

Faire chauffer l’eau dans la casserole, pas besoin de faire bouillir, rester à feu doux.

Verser le sel et remuer jusqu’à dissolution complète

img_9814

Verser la fécule et remuer jusqu’à dissolution complète aussi

img_9816

Continuer de remuer sans arrêt, afin de faire épaissir la préparation jusqu’à obtenir une consistance digne d’une crème pâtissière ou colle à papier peint (ça vous parle comme exemples ?)

Il ne faudra pas plus de 5 minutes pour arriver à ce résultat:

img_9817

C’est prêt, on arrête la cuisson

Mettre un sac de congélation bien ouvert dans le bol, pour éviter que ça parte en vrille au cours du remplissage et vider le contenu de la casserole dedans.

Vous pouvez aussi attendre quelques minutes que la préparation refroidisse

img_9828 img_9829

Refermer le sac en chassant un maximum l’air, (si vous n’avez pas attendu, faites attention, c’est chaud!)

Mettre cette première poche dans la deuxième, pour plus de sécurité.

img_9831

C’est terminé, laisser refroidir et mettre au congélateur.

Le gel reste parfaitement souple, ce qui est vraiment pratique pour l’application.

Petits plus:

  • Teinter la préparation avec un colorant alimentaire, 3 gouttes suffisent, mais ça n’a d’intérêt que l’esthétique.
  • Coudre une poche en tissu coton ou éponge, pour limiter le contact du froid directement sur la peau

*Je ne suis pas une grande cuisinière, et je n’ai rencontré aucunes difficultés.

*Aucun produit dangereux, et si vous ne mettez pas de colorant, en cas de fuite, pas de catastrophe

*Vous pouvez adapter les quantités et la taille des poches, en fonction de l’utilisation

*Et ça peut aussi servir à garder au frais dans une glacière ou un sac à dos, sans prendre trop de place

Testé et approuvé à la maison ✅

Si vous avez des questions, commentaires, améliorations à proposer, c’est avec plaisir !

Publié le Un commentaire

Retour aux sources, le bois

A 21 ans, au cours d’une saison en savoie, j’ai découvert la sculpture en bas relief, souvent à base de rosaces. Dans cet art traditionnel du style du Queyras et du Val d’Aoste, les habitants décorent de multiples objets, souvent avec un simple couteau Opinel.

Les bois utilisés sont ceux disponibles sur place, du type Pin Cembro, Tilleul et Noyer.

Mon outil de prédilection est le cutter, quelques fois les gouges viennent en renfort. Je présenterai au fil du temps dans cet espace « Toutenbois » des réalisations passées, ainsi que des objets disponibles à la vente, si vous vient le coup de coeur…

BS16001
Réalisation sur planche de Pin Cembro, également appelé Pin d’arol, arole, arolle, arve, auvier ou le tinier

BS16002

Publié le Laisser un commentaire

Les bagues en argent

Voici un aperçu de quelques bagues, réalisées en fil d’argent 925/1000ème. Je choisi volontairement du fil d’argent, afin d’éviter les mauvaises surprises du fil « argenté ».

Quant aux perles et pierres, ma préférence va directement vers les pierres naturelles, aux multiples vertues, et aux reflets nettement plus agréables.

Chaque exemplaire est bien entendu unique, en fonction de l’inspiration du moment. 

Si le temps me permet d’en réaliser de nouvelles, je les ajouterai à cette page avec la taille et le prix. 

BJ16007
Fil d’argent 925, perle d’Hématite, toupie Swarovski

BJ16006
Fil d’argent 925, perle d’Hématite, perles rouges

BJ16005
Fil d’argent 925, perle d’Hématite, perles rouges

BJ16004
Fil d’argent 925, perle Oeil de tigre

BJ16003
Fil d’argent 925, perle carrée Unakite

BJ16002
Fil d’argent 925, perle d’Hématite

BJ16001
Fil d’argent 925, perles Pierre de soleil